Le PS nomme 60 candidats pour les élections au Conseil National

Avatar of AdminisAdminis - 20. mars 2019 - Communiqué de presse

Lors du congrès qu’il a tenu aujourd’hui, le PS du canton de Berne a nommé 60 candidats répartis sur trois listes pour les élections 2019 au Conseil national, et a désigné à l’unanimité le conseiller aux États Hans Stöckli pour les élections au Conseil des États 2019.

Pour les élections 2019 au Conseil national, le congrès du PS du canton de Berne a nommé 60 candidates et candidats, qui se répartissent sur trois listes: Femmes, Hommes et internationale. Avec ces trois listes attrayantes et une solide liste JS, le PS du canton de Berne entend au moins conserver ses six sièges au Conseil national, voire augmenter sa part de suffrages. La nouvelle liste internationale, qui compte 12 candidats résidant à l’étranger, s’adresse en particulier aux Suisses de l’étranger. Le président du PS Suisse Christian Levrat s’est adressé aux délégués en vue de la campagne électorale en martelant le slogan : « Nous parlons avec les gens, et non pas d’eux. »

En présentant la candidature de Hans Stöckli, le PS entend à nouveau gagner le siège de gauche au Conseil des États. Le candidat sortant, dont les qualités ne sont plus à démontrer, est très motivé à l’idée d’y poursuivre son travail. La défense de la démocratie et de l’État de droit lui tient très à cœur, comme l’a montré son engagement colossal contre l’initiative pour l’autodétermination. Les délégués ont nommé à l’unanimité Hans Stöckli comme candidat pour les élections au Conseil des États. Le PS se réjouit également du fait que c’est à lui qu’il reviendra de présider la chambre haute l’année prochaine.

Le PS a également donné son mot d’ordre concernant les votations du 19 mai prochain : les délégués ont nettement rejeté la révision de la loi sur l’aide sociale pour lui préférer à l’unanimité le projet populaire pour une aide sociale efficace. Le PS considère sans équivoque que les coupes ne sont d’aucune aide et ne font qu’aggraver la situation des personnes victimes de la pauvreté. Pour lutter contre la pauvreté, ce sont bien davantage des mesures concrètes et efficaces qu’il faut. C'est précisément là qu’intervient le projet populaire en proposant des offres de formation ciblées et une aide aux chômeurs âgés.

-> Dossier de toutes les candidatures du PS du canton de Berne

New comment

0 comments