Un signal contre le démantèlement

Avatar of AdminisAdminis - 19. mai 2019 - Communiqué de presse

Le PS du canton de Berne se réjouit du rejet de la révision de la loi sur l’aide sociale. C’est un nouveau signal donné par la population contre les plans de démantèlement des partis bourgeois. Par contre, le rejet du projet populaire est regrettable : une occasion manquée d’améliorer la situation des bénéficiaires. Le PS du canton de Berne salue le double oui sorti des urnes sur le plan fédéral. Ce résultat permettra de renforcer l’AVS et la protection contre la violence des armes.

Le PS du canton de Berne se réjouit du rejet de la révision de la loi sur l’aide sociale. C’est un nouveau signal donné par la population contre les plans de démantèlement des partis bourgeois, balayant du même coup toute velléité de couper dans l’aide sociale. Les directives CSIAS continueront à être appliquées dans le canton de Berne. Le PS attend des autres cantons qu’ils prennent acte des résultats de cette votation et qu’ils renoncent à d’éventuelles réductions de l’aide sociale. En revanche, le PS déplore que le projet populaire ait été rejeté. C’était une belle occasion d’améliorer sensiblement la situation des bénéficiaires de l’aide sociale. Des nouveautés étaient en particulier prévues pour les chômeurs âgés. Le PS attend donc à présent du Conseil-exécutif qu’il présente des mesures appropriées pour lutter contre la pauvreté croissante des personnes âgées. Il faut en outre des offres de formation continue adaptées, qui donnent aux bénéficiaires de l’aide sociale des chances réelles sur le marché du travail primaire et allègent le budget de l’État à long terme. Ces mesures d’insertion nécessitent des ressources financières. Le PS soumettra des propositions allant dans ce sens lors de la session d’été.

Le PS du canton de Berne salue en outre le double oui sorti des urnes sur le plan fédéral. L’acceptation de la RFFA permettra d’assurer le financement à moyen terme de l’AVS et d’exclure un éventuel relèvement de l’âge de la retraite. La réforme fiscale supprimera en outre les privilèges contre lesquels le PS se bat depuis longtemps. Le PS du canton de Berne veillera à ce que sa mise en œuvre ne s’effectue pas au détriment de la population ou des communes. En refusant la révision de la loi sur les impôts en novembre 2018, les Bernois avaient clairement fait entendre qu’il était exclu d’accorder des réductions d’impôts aux entreprises du canton. L’acceptation de la nouvelle législation sur les armes permettra de poursuivre la bonne collaboration avec l’UE tout en améliorant enfin la protection contre la violence des armes. Les quelque 200 décès par armes à feu qui surviennent chaque année en Suisse montrent toutefois que des mesures de prévention supplémentaires sont encore nécessaires.

New comment

0 comments