Ursula Marti quitte ses fonctions de présidente

Avatar of Adminis Adminis - 27.04.2018 - Communiqué de presse

C’est avec beaucoup de regret que le PS du canton de Berne prend note du départ de sa présidente, Ursula Marti, et de son vice-président, Roberto Bernasconi. La recherche de leurs successeurs respectifs a été confiée à une commission créée pour l’occasion par la direction du PS du canton de Berne.

Ursula Marti a été élue présidente du PS du canton de Berne le 5 novembre 2014. Depuis, elle a su positionner le parti comme une force de gauche avec laquelle il faut compter, qui se porte garante de la justice sociale et qui entend faire avancer le canton en promouvant une formation de qualité, l’innovation, le progrès écologique et l’ouverture sociopolitique. Deuxième femme élue à la tête du parti cantonal, Ursula Marti a fait de l’égalité entre les hommes et les femmes l’un de ses chevaux de bataille. Au cours de ses quatre ans de fonction, le parti a réalisé d’excellents scores aux élections nationales et cantonales, spécialement lors des élections au Grand Conseil 2018, où le PS a gagné 3,1 points de pourcentage et 5 sièges. Elle a en outre plusieurs victoires importantes à son actif : notamment le non à la RIE II, qui n’a rencontré un score aussi élevé nulle part ailleurs que dans le canton de Berne, ainsi que le référendum sur les subsides. Ursula Marti a prévu de quitter ses fonctions en automne 2018 : « Le succès remporté aux élections au Grand Conseil a été une énorme satisfaction et la confirmation que le PS du canton de Berne est dans la course. Après quatre ans de présidence, le temps est venu pour moi de laisser ma place à des forces neuves. » Ursula Marti poursuivra son engagement politique au sein du Grand Conseil ; elle entend lutter avant tout au niveau de la politique budgétaire et pour certaines problématiques d’ordre politique, comme l’amélioration des possibilités de conciliation de la famille et du travail.

Robert Bernasconi, vice-président du parti, quittera ses fonctions en même temps qu’Ursula Marti. Elu le 30 janvier 2013, Robert Bernasconi a surtout représenté la voix de la partie francophone du parti. Durant ces cinq dernières années, il n’a eu de cesse d’inciter le parti à vivre activement le bilinguisme. Dans ses fonctions de vice-président, Roberto Bernasconi travaillait souvent dans les coulisses et se mettait volontiers au service du parti. Après son retrait du Grand Conseil et son nouveau poste de directeur d’école, le temps est aussi venu pour lui de quitter ses fonctions de vice-président.

La direction du PS du canton de Berne regrette vivement le départ d’Ursula Marti et de Roberto Bernasconi, et les remercie tout deux pour leur engagement inlassable au service du parti. Elle a confié la recherche de leurs successeurs respectifs à une commission créée spécifiquement pour l’occasion, laquelle sera présidée par la présidente du groupe Elisabeth Striffeler. L’élection de la nouvelle présidence est prévue lors du congrès du 7 novembre 2018 à Berne.

New comment

0 comments