Le PS du canton de Berne élit sa nouvelle présidence

Avatar of Adminis Adminis - 07.11.2018 - Communiqué de presse

Lors de son congrès, le PS du canton de Berne a élu les députés au Grand Conseil Mirjam Veglio et Ueli Egger à la nouvelle coprésidence du parti, ainsi que Tanja Bauer, Matteo Langenegger et Cédric Némitz à la vice-présidence. Les délégués ont en outre donné leurs mots d’ordre pour les prochaines votations cantonales.

L’assemblée des délégués du PS du canton de Berne a élu les deux membres du Grand Conseil Mirjam Veglio et Ueli Egger avec 144 voix et quatre abstentions à la nouvelle co-présidence du parti. Lors de leur discours inaugural commun, les deux co-présidents ont déclaré vouloir positionner le PS comme le parti de l’avenir, qui agit pour tous, sans privilèges, et combat le démantèlement constant des acquis sociaux. Mirjam Veglio a souligné que « le PS s’engage pour des investissements dans la formation, la santé et les transports publics qui profitent directement à la population », et Ueli Egger qu’il « défend tous les habitants du canton, qu’ils soient de l’Oberland, de la ville de Berne ou du Jura bernois ». Les délégués ont aussi élu trois personnes à la vice-présidence : la députée au Grand Conseil Tanja Bauer de Köniz, le conseiller municipal biennois Cédric Némitz et le bernois Matteo Langenegger. Ils rejoignent l’actuelle vice-présidente Margrit Junker Burkhard, la présidente du groupe Elisabeth Striffeler et les deux co-présidents dans la nouvelle direction du parti.

Cette assemblée a aussi été l’occasion pour le PS du canton de Berne de prendre congé de sa présidente Ursula Marti et de son vice-président Roberto Bernasconi. Dans leurs discours, la députée au Grand Conseil Béatrice Stucki et l’ancien député au Grand Conseil Christophe Gagnebin ont tous deux dressé un éloge plein d’émotion de leur travail et de leur grand engagement à la tête du parti. Pendant le mandat d’Ursula Marti, le parti a réalisé d’excellents scores aux élections nationales et cantonales, en particulier lors des élections au Grand Conseil 2018, où le PS a gagné 3,1 points de pourcentage et 5 sièges. Sous sa direction, le parti a également remporté des victoires de taille, comme le rejet de la RIE III et le référendum sur les subsides.

L’assemblée a ensuite décidé de présenter une liste internationale en plus des listes Femmes, Hommes et JS. Cette liste rassemblera des membres du PS résidant à l’étranger, dans le but de motiver davantage de Suisses de l’étranger à voter. Les délégués ont en outre élu la bernoise Ladina Kirchen à la commission de gestion pour succéder à Verena Moser qui a quitté ses fonctions cet été.

Enfin, les consignes de vote ont été données pour les votations cantonales du 25 novembre et du 10 février prochains. La loi sur les impôts a été rejetée à l’unanimité, tandis que c’est le oui qui l’a remporté à l’unanimité pour le crédit RMNA et la loi sur l’énergie. Les débats concernant la loi sur la police ont été plus controversés et ont abouti à la décision de rejeter la révision par une grande majorité.

New comment

0 comments