Un pas en arrière pour l’environnement

Avatar of Adminis Adminis - 10.02.2019 - Communiqué de presse

Le PS du canton de Berne déplore le rejet de la loi sur l’énergie. C'est un pas en arrière pour l’environnement Le PS attend à présent du Conseil-exécutif qu’il présente de nouvelles mesures pour mettre en œuvre la stratégie énergétique fédérale. Le parti prend également note de l’acceptation de la loi sur la police. Il attend à présent du directeur de la police et des affaires militaires qu’il l’applique avec modération, et en particulier qu’il implique correctement la ville de Berne, première concernée par cette loi.

Le PS du canton de Berne déplore le rejet de la loi sur l’énergie. Le canton rate-là une occasion de mettre en œuvre la stratégie énergétique fédérale de manière raisonnable. Le PS attend à présent du Conseil-exécutif qu’il présente de nouvelles mesures en la matière. Malgré ce rejet, il reste nécessaire de lutter contre le dérèglement climatique et ses conséquences. Dans notre canton aussi, les étés caniculaires, la sécheresse et surtout la fonte rapide des glaciers nous le rappellent douloureusement.

Le coprésident du parti, Ueli Egger, souligne que « ce non est un pas en arrière pour l’environnement. Le PS du canton de Berne est toutefois prêt à contribuer à l’élaboration de mesures pour endiguer le dérèglement climatique. » Le PS estime qu’il y a encore énormément à faire, notamment dans le transport motorisé individuel et le trafic aérien, et soumettra ces prochains temps des propositions adéquates au Conseil-exécutif.

Le PS du canton de Berne prend note de l’acceptation de la loi sur la police. Il attend à présent une mise en application modérée. Il faut notamment que la ville de Berne, la première concernée par cette loi, soit bien impliquée. De plus, il est essentiel que les droits fondamentaux comme la liberté de manifester soient garantis. Le PS sera intransigeant sur ce point.

New comment

0 comments