Pas de franchise sur les tests du Covid-19

Avatar of AdminisAdminis - 13. mai 2020 - Communiqué de presse

Le groupe PS-JS-PSA a déposé une motion qui demande que les tests du Covid-19, effectués auprès de personnes symptomatiques ou dans le cadre d’une stratégie de traçage de contacts, soient gratuits et exemptés de franchise. Les personnes à bas revenus ne devraient pas renoncer à des tests par peur des conséquences financières qu’ils engendrent. Un accès à toute la population à la stratégie de tests à large échelle contribue à endiguer l’épidémie et profite l’ensemble des habitant-e-s.

Afin de protéger la population contre le Covid-19, il faut qu’un grand nombre de personnes symptomatiques se fassent tester. Lorsqu’un cas positif est détecté, les contacts proches doivent être retracés, mis en quarantaine et également testés1. Cependant, la clé de répartition financière actuelle de ces tests est clairement insatisfaisante. Selon l’OFSP, les cantons devraient assumer les coûts des tests des personnes symptomatiques non hospitalisées, alors que les personnes particulièrement vulnérables devraient payer les tests en partie elles-mêmes, via leur franchise. Ceci est inacceptable d’une part pour les cantons car les caisses maladies devraient davantage participer aux coûts, d’autre part il y a une inégalité de traitement auprès de la population. La prise en charge des tests de contacts de cas testés positifs n’est pas non plus clairement définie. Certaines personnes pourraient donc renoncer à se faire tester par peur des coûts que cela engendre pour eux. Pour limiter la propagation du virus, les tests devraient être effectués à large échelle et accessibles à toute la population qui remplissant les critères déterminés.

C’est pourquoi le groupe PS-JS-PSA demande au Conseil exécutif d’intervenir auprès de la Confédération pour que les tests du Covid-19 ne soient pas soumis à la franchise et disponibles gratuitement pour toutes les personnes symptomatiques ou contacts de cas positifs. Si une solution nationale ne devait pas être trouvée, le Conseil exécutif devrait chercher une solution cantonale afin de minimiser les coûts individuels. Selon la députée PSA et épidémiologiste Maurane Riesen : « Il n’est pas acceptable que les milieux modestes soient davantage touchés par le Covid-19 à cause de la barrière financière que peut représenter le coût de ces tests ». La députée PS et médecin Nazan Walpoth mentionne que « d’un point de vue épidémiologique, il est important que le plus possible de personnes potentiellement infectieuses se fassent tester. Les coûts ne doivent pas constituer un obstacle à cette stratégie de contrôle ».

-> Motion « Pas de franchise sur les stratégies de contrôles »

 

[1] National COVID-19 Science Task Force (NCS-TF) Policy brief 26.04.2020: SARS-CoV-2 contact tracing strategy : epidemiologic and strategic considerations

New comment

0 comments