Margrit Junker et Cédric Némitz se retirent de la direction du PS du canton de Berne

Avatar of AdminisAdminis - 16. septembre 2020 - Communiqué de presse

C’est avec grand regret que le PS du canton de Berne prend acte du départ de sa vice-présidente Margrit Junker et de son vice-président Cédric Némitz. Tous deux ont fortement marqué le parti au cours de ces dernières années. Leurs successeurs sont annoncés pour le congrès du 4 novembre prochain.

C’est en mars 2017 que Margrit Junker a été élue vice-présidente du PS du canton de Berne. Conseillère communale de Lyss depuis de nombreuses années, elle avait très à cœur l’implication des sections locales et de la base. En sa qualité de membre de la Commission de la santé et des affaires sociales au Grand Conseil, elle était très engagée dans la politique sociale. Elle a notamment présidé le groupe indépendant de l’« Alliance sociale ». Dans le cadre de ses activités, elle compte à son actif des victoires de taille, comme la révision de la loi sur l’aide sociale. Les élections au Grand Conseil 2018, où le PS a gagné 3,1 points de pourcentage et cinq sièges, ont également constitué un point fort de sa carrière. Aujourd’hui, Margrit Junker souhaite remettre ses fonctions au sein de la direction du parti : « Ces années à la direction du parti ont été intenses et intéressantes. J’ai beaucoup apprécié de collaborer dans les organes stratégiques du PS du canton de Berne. Aujourd’hui, j’aimerais me concentrer sur deux projets de la commune de Lyss et y consacrer mon temps. »

Cédric Némitz, quant à lui, a été élu vice-président du PS du canton de Berne en novembre 2018, mais son action au sein de la direction du parti avait commencé bien avant cela. Biennois francophone, il représentait en particulier les intérêts des membres francophones et de cette région fortement industrialisée. En sa qualité de vice-président et de directeur de formation, il s’est engagé pour l’égalité des chances et le bilinguisme dans le canton de Berne. Que le parti vive et cultive le bilinguisme a toujours été son cheval de bataille. Ce natif du Jura bernois s’est aussi beaucoup investi pour le rapprochement de la gauche dans cette région. Cédric Némitz quittera ses fonctions au sein du conseil municipal de Bienne et de la direction du PS du canton de Berne fin 2020. « Nous avons remporté de jolis succès en peu de temps. Mais il reste beaucoup à faire. Il nous faut unir nos forces pour regagner un siège au Conseil exécutif », déclare-t-il.

Le PS du canton de Berne regrette vivement le départ de Margrit Junker et de Cédric Némitz, et les remercie tous deux pour leur action inlassable au service du parti. Leurs successeurs sont annoncés. L’élection des deux nouveaux vice-président-e-s est prévue lors du congrès du 4 novembre prochain.

New comment

0 comments