Pour un canton de Berne solidaire et progressiste

Avatar of Adminis Adminis - 10. novembre 2021 - Communiqué de presse

Lors de son congrès d’aujourd’hui, le PS du canton de Berne a adopté sa plateforme électorale « Solidarité et progrès » en présence des quatre candidats roses-verts au parlement. Les objectifs principaux de la campagne sont au nombre de quatre : l’égalité des chances dans la formation, une politique familiale moderne, un bon système de santé et une protection du climat socialement acceptable. Les délégués ont en outre élu Mme Manuela Kocher Hirt, députée au Grand Conseil, à la vice-présidence du PS du canton de Berne, et ont décidé des consignes de vote en vue des votations du 28 novembre.

Lors des élections 2018, le PS a augmenté sa part électorale de 3 % et gagné cinq sièges ; il, entend maintenant continuer sa progression, et s’est donc fixé comme objectif d’atteindre la barre des 23 % d’électeur·trices et de remporter 40 sièges au Grand Conseil. Il est urgent d’agir, car avec sa politique de droite, le Grand Conseil s’est largement distancé d’une majeure partie de la population. Lors de cette législature, il a dû corriger le tir à plusieurs reprises après le succès des référendums lancés par le PS et ses partenaires. Aussi bien les cadeaux fiscaux pour les entreprises prévus dans la loi sur les impôts que les coupes de la loi sur l’aide sociale ou l’extension des heures d’ouverture des magasins ont été rejetés dans les urnes. Selon le coprésident Ueli Egger : « La population ne soutient pas la politique non solidaire des partis bourgeois. Il est grand temps de changer les majorités ! »

Seul un changement de majorité permettra d’améliorer les conditions de vie de tous les habitants du canton. « Le bien-être de tous les habitants du canton est une priorité pour le PS », souligne la coprésidente Mirjam Veglio. « Notre objectif : que chaque personne puisse mener une vie digne. » Dans son programme électorale « Solidarité et progrès », le PS se fixe les priorités suivantes :

  • Pour l’égalité des chances en matière de formation grâce au développement de l’éducation de la petite enfance et des écoles à horaire continu.
  • Pour une politique familiale moderne grâce à un congé parental digne de ce nom et à la gratuité des crèches.
  • Pour un système de santé de qualité grâce à l’extension des subsides et de meilleures conditions de travail pour le personnel soignant.
  • Pour une protection du climat socialement acceptable grâce à une offensive dans le domaine des transports publics et à la promotion des énergies renouvelables.

Lors de ce congrès, Mme Manuela Kocher Hirt, députée au Grand Conseil, a été élue à la vice-présidence du PS du canton de Berne. Manuela Kocher Hirt est vice-présidente de Worben dans le Seeland, sa commune de domicile, et présidente de la section bernoise de l’Association suisse des infirmières et infirmiers. Au Grand Conseil, elle est membre de la Commission de la santé et des affaires sociales. Le poste de spécialiste genre a aussi fait l’objet d’une élection, celle de Mme Shasime Osmani, qui réside à Berne et travaille pour l’Union syndicale suisse. Pour ce qui est des consignes de vote pour les objets du 28 novembre, le PS du canton de Berne suit le PS Suisse : les délégués ont accepté l’initiative sur les soins infirmiers et à la loi Covid-19 et ont rejeté l’initiative sur la justice.

New comment

0 comments