Ensemble pour un canton de Berne social et écologique

Avatar of Adminis Adminis - 21. janvier 2022 - Communiqué de presse

Lors de leur conférence de presse d’aujourd’hui, le PS et les Verts du canton de Berne ont présenté leurs candidat·es et leur campagne pour les élections au Conseil-exécutif 2022. Avec Evi Allemann, Christoph Ammann, Christine Häsler et Erich Fehr, les deux partis entendent regagner la majorité rose-verte au gouvernement afin de donner au canton de Berne un visage plus social et plus écologique.

Le canton de Berne a de nouveau besoin d’une majorité rose-verte, car la droite s’est largement distancée de la population. Lors de la législature qui s’achève, elle a reçu plusieurs corrections après les référendums lancés par le PS et es Verts. Aussi bien les cadeaux fiscaux pour les entreprises prévus dans la loi sur les impôts que les coupes de la loi sur l’aide sociale ou encore l’extension des horaires d’ouverture des magasins ont été rejetés dans les urnes. Il est donc grand temps d’opérer un changement de cap le 27 mars pour donner au canton de Berne un visage plus social et plus écologique.

Lors de leur conférence de presse d’aujourd’hui, les quatre candidat·es roses-vert·es au Conseil-exécutif Evi Allemann, Christoph Ammann, Christine Häsler et Erich Fehr ont expliqué les raisons de leur engagement. La co-présidente du PS Mirjam Veglio et la présidente des Verts Natalie Imboden ont présenté la campagne conjointe de leurs partis. « Notre politique se veut responsable, y compris pour les générations futures, et ne mise pas sur des profits rapides à court terme », a déclaré Mirjam Veglio. « Le PS et les Verts prônent la solidarité plutôt que l’exclusion et la stigmatisation, le progrès plutôt que l’immobilisme et la régression. » « Le canton de Berne a besoin d’investissements massifs dans la formation et la protection du climat », a ajouté Natalie Imboden. « Des fonds de transformation sont nécessaires au niveau national comme au niveau cantonal, ainsi que le prévoit l’initiative commune des Verts et du PS sur le fonds climatique. »

Erich Fehr, maire de Bienne et seul nouveau candidat à se présenter, a fait passer un message clair : « Le canton de Berne a besoin d’un changement de cap. Seule une majorité rose-verte au Conseil-exécutif nous permettra d'esquisser les contours d’un avenir plus social et plus écologique. Je veux contribuer à ce que nous, Bernoises et Bernois, nous souvenions de nos points forts. » La directrice de l’intérieur et de la justice Evi Allemann se dit motivée pour un nouveau mandat. « J’aime le défi d’élaborer des solutions durables tout en maintenant le dialogue avec des partenaires aussi variés que les communes, les régions, l’économie, la justice, les églises et communautés religieuses pour faire avancer le canton », a-t-elle relevé.

Pour Christine Häsler, directrice de l’instruction publique et de la culture, une bonne formation et l’égalité des chances sont importantes : « Pour une formation de qualité, nous avons surtout besoin d’enseignants et de directeurs d’écoles enthousiastes et engagés, ce qui nécessite de bonnes conditions cadres. L’augmentation de la rémunération rendue possible lors de la dernière législature a constitué une étape importante à cet effet. » Le directeur de l’économie, de l’énergie et de l’environnement Christoph Ammann a quant à lui insisté sur l’importance du partenariat social. « Le Covid-19 nous a montré l’importance d’un partenariat social exemplaire. Il s’est notamment avéré extrêmement précieux pour accomplir la tâche herculéenne qu’a été la stabilisation de l’économie au cours de ces deux dernières années de crise sanitaire. Il nous faut continuer à préserver ce partenariat social exemplaire. »

New comment

0 comments