Merci, Hans Stöckli

Avatar of Adminis Adminis - 12. avril 2022 - Communiqué de presse

Après douze ans de bons et loyaux services, Hans Stöckli a annoncé aujourd’hui qu’il ne se représenterait pas comme conseiller aux États du canton de Berne à la fin de cette législature. Le PS du canton de Berne le remercie pour son excellent travail. Le PS mettra tout en œuvre pour défendre son siège lors des élections au Conseil des États en 2023. Grâce à son bon travail de préparation, le parti dispose d’un éventail de personnes qui remplissent parfaitement les conditions pour le remplacer.

Après douze ans de bons et loyaux services, Hans Stöckli a annoncé aujourd’hui qu’il ne se représenterait pas comme conseiller aux États du canton de Berne à la fin de cette législature. Le PS du canton de Berne le remercie pour son excellent travail, que ce soit au Conseil des États, au Conseil national, au Grand Conseil ou encore à la présidence de Bienne. À chaque élection, Hans Stöckli s’est imposé face à une très rude concurrence grâce à sa personnalité et à son ardeur à la tâche. Dans ses fonctions de conseiller aux États, il a notamment apporté une contribution importante à la politique de la santé. Outre sa présidence du Conseil des États en 2019/2020, l’acceptation de l’initiative « Enfants sans tabac » a constitué son plus grand succès. Mirjam Veglio, coprésidente : « Hans Stöckli s’engage avec un inlassable enthousiasme pour l’ensemble du canton de Berne et de ses habitants. Il laissera aussi des traces profondes dans la politique fédérale. »

Pour le PS, il est clair que le canton de Berne a besoin d’une représentation cantonale partagée. Le parti aimerait donc à nouveau présenter un ticket double avec les Vert·es aux élections au Conseil des États en 2023. Il mettra tout en œuvre pour défendre le siège de Hans Stöckli. La prochaine étape consistera pour le PS à réunir une commission de recrutement interne au parti. Après avoir été représenté par un homme pendant douze ans, le PS souhaite à nouveau présenter une femme. Une femme socialiste a déjà rempli ce rôle avant Hans Stöckli : l’actuelle conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Grâce au bon travail de préparation accompli par le PS depuis des années, le parti dispose aujourd’hui d’un éventail de personnes parfaitement qualifiées pour cette charge. Les candidat·es intéressés pourront déposer leur dossier auprès de la commission de recrutement ces prochains mois. La nomination est prévue lors du congrès du 2 novembre 2022. « Le PS du canton de Berne est prêt, il dispose de personnes parfaitement qualifiées pour défendre son siège au Conseil des États », déclare Ueli Egger, coprésident du parti.

New comment

0 comments