Le PS prêt à défendre son siège au Conseil des États avec Flavia Wasserfallen

Avatar of Adminis Adminis - 31. août 2022 - Communiqué de presse

Lors du congrès d’aujourd’hui, le PS du canton de Berne a nommé à l’unanimité Flavia Wasserfallen candidate au Conseil des États pour les élections 2023. Son intervention aux côtés de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et du conseiller d’État Hans Stöckli a laissé une forte impression aux délégué·es. Les délégué·es se sont également mis d’accord sur les campagnes de votations contre AVS21 et en faveur du droit de vote à 16 ans.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a motivé les troupes en vue des élections de l’année prochaine. En 2003, elle fut la première conseillère aux États du PS Berne : c’est elle qui gagna le siège que le PS entend défendre en 2023. Dans un vibrant hommage, le « parrain » Hans Stöckli a ensuite recommandé la conseillère nationale Flavia Wasserfallen comme candidate pour les élections au Conseil des États de 2023. Celle-ci a fini de convaincre les délégué·es avec un discours vibrant.

Durant ses dix ans au Grand Conseil et ses quatre ans au Conseil national, elle a montré qu’elle apporte une contribution notoire à l’élaboration de la politique, qu’elle sait former des alliances et qu'elle dispose d’un excellent réseau. Elle est très motivée à l’idée de continuer son travail au sein de la Chambre haute pour y défendre les intérêts de la population du canton de Berne. Les délégué·es ont donc nommé à l’unanimité Flavia Wasserfallen candidate au Conseil des États. « Je me réjouis beaucoup de mener campagne et d’avoir des échanges avec des personnes de tout le canton. Ayant grandi en agglomération et étant étroitement liée à la région francophone, je vois la diversité comme une opportunité et souhaite jeter des ponts entre les langues et les régions de notre canton », déclare Flavia Wasserfallen. Ueli Egger, coprésident du parti, ajoute qu’« avec Flavia Wasserfallen, nous présentons la candidate idéale pour défendre le siège du centre gauche. »

Lors de la seconde partie du congrès, les délégué·es ont décidé de la formation des listes pour le Conseil national. Comme de coutume, les candidat·es sortants et une personne de la JS et des francophones seront placés en tête de liste. Les nouveaux candidat·es viennent ensuite par ordre alphabétique. Contrairement à d'autres élections, cependant, l'alphabet va de Z à A. Les candidat·es seront nommés le 1er février 2023.

De plus, les délégué·es ont recommandé de voter oui à la votation fédérale sur l’initiative contre l’élevage intensif. Le mot d’ordre pour les autres objets avait déjà été donné lors du congrès précédent. La direction du parti a toutefois rappelé l’importance de la votation sur le droit de vote à 16 ans dans le canton de Berne et du double non au projet fédéral de l’AVS. Enfin, le congrès s’est conclu par les adieux de Paul Bayard, représentant de longue date du PS 60+, au comité directeur. La personne qui lui succédera sera élue lors du prochain congrès, le 2 novembre.

New comment

0 comments