Il faut améliorer les conditions de travail des vendeuses et vendeurs !

Avatar of Adminis Adminis - 07. mars 2021 - Communiqué de presse

Le PS du canton de Berne se félicite vivement du rejet de la prolongation des heures d’ouverture des magasins. Après les applaudissements du printemps dernier, la population offre un soutien concret aux vendeuses et vendeurs. Il convient maintenant d’améliorer enfin leurs conditions de travail. Le PS se réjouit également du refus de la loi e-ID. Il prend toutefois acte de l’acceptation de l’initiative anti-burqa et de l’Accord de libre-échange avec l’Indonésie.

Le PS du canton de Berne se félicite vivement du rejet de la prolongation des heures d’ouverture des magasins. La population estime ainsi que les conditions de travail des vendeuses et vendeurs sont plus importantes que l’esprit mercantile des grandes chaînes de magasin. C’est précisément le personnel du commerce de détail qui est depuis plus d’une année en première ligne de la crise du coronavirus et particulièrement exposé à la pandémie. Après les applaudissements du printemps dernier, la population lui témoigne aussi un soutien concret. Ainsi, l’extension du travail le dimanche, et plus généralement la prolongation des heures d’ouverture des magasins, ne sont plus d’actualité. Par contre, il est impératif d’améliorer les conditions de travail dans le commerce de détail.

Le PS du canton de Berne se réjouit du rejet de la loi e-ID. Certes, le parti soutient l’introduction d’une identité électronique, mais ces données sensibles ne doivent pas être détenues par des entreprises privées. Le PS demande donc au Conseil fédéral de proposer rapidement une nouvelle loi qui prévoit que nos données personnelles restent aux mains de l’État.

Le PS du canton de Berne prend également acte avec inquiétude du oui à l’initiative anti-burqa. Le PS procède à son autocritique et constate que sa campagne pour le non n’était pas assez convaincante. Ce nouvel article constitutionnel ne renforcera en rien les droits des femmes. Il faudra donc continuer la lutte pour que les femmes acquièrent une réelle autonomie et pour parvenir à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Le PS du canton de Berne est déçu que l’Accord sur le libre-échange avec l’Indonésie ait été accepté. Il est fort improbable que les objectifs de durabilité promis puissent réellement être respectés. Le PS exige donc que cet accord fasse l’objet d’une surveillance étroite et régulière, et qu’il soit immédiatement révoqué en cas de non-respect.

New comment

0 comments