Une liste Femmes et une liste Hommes aux élections au Conseil national

Avatar of Adminis Adminis - 18. juin 2022 - Communiqué de presse

Lors de son congrès d’aujourd’hui à Bienne, le PS du canton de Berne a dressé le bilan des élections cantonales et décidé des listes pour les prochaines élections au Conseil national. Tanja Bauer et Hervé Gullotti ont en outre pris congé de la présidence du parti, et les délégué·es ont décidé des consignes de vote en vue des votations du 25 septembre.

Dans un premier temps, les délégué·es ont dressé le bilan des dernières élections cantonales. La perte de sièges au Grand Conseil et le fait de ne pas avoir obtenu la majorité au Conseil-exécutif sont un crève-cœur. Avec 19 % des suffrages et 32 sièges, le PS du canton de Berne demeure toutefois clairement le deuxième parti du canton. Le PS, en tant que principale force de gauche, entend par conséquent s’opposer aux plans de démantèlement prévus par l’UDC, le PVL, le PLR et le Centre et lutter avec encore davantage de détermination pour que chaque habitant·e du canton puisse mener une vie décente.

Dans un deuxième temps, les délégué·es ont décidé des listes pour les élections fédérales de 2023. Le PS du canton de Berne présentera à nouveau une liste Femmes et une liste Hommes. De cette manière, le parti propose une offre à toutes les personnes qui votent exclusivement pour des femmes, tout en protégeant les hommes et en garantissant la parité en cas de désistements. Avec deux listes, le PS dégage un potentiel de voix plus important. Les candidat·es seront nommés début 2023.

Autre fait marquant : Tanja Bauer et Hervé Gullotti ont pris congé de la présidence du parti, et hommage a été rendu à leur grand engagement pour le parti. La députée au Grand Conseil Tanja Bauer a notamment été l’initiatrice de l’initiative pour un congé parental cantonal, déposée avec succès il y a un an exactement. Président du Grand Conseil en 2021/2022, Hervé Gullotti a quant à lui a donné un visage à la partie francophone du canton et conduit avec la plus grande circonspection le Grand Conseil pendant la période difficile de la pandémie de coronavirus.

Par la suite, les délégué·es ont recommandé de voter oui à la votation cantonale du 25 septembre sur le droit de vote à 16 ans. Le PS du canton de Berne considère cette cause intergénérationnelle importante comme une priorité politique. Le parti a donc rapidement pris l’initiative de former un comité de votation sous la férule de la députée au Grand Conseil Karin Fisli. Pour ce qui est des votations fédérales, le parti cantonal suit les consignes de vote du PS Suisse et recommande de voter non à AVS21 et à l’abolition de l’impôt anticipé.

New comment

0 comments